Weathertech By Maanta:

le meilleur tissu imperméable pour voiles d'ombrage

 

Weathertech : le tissu innovant signé Maanta

logo vele maantaProduciamoFabricants de voiles d’ombrage depuis 2006, nous avons pu tester l’efficacité de nombreux tissus en nous intéressant à leurs propriétés.

Dans le secteur des voiles traditionnelles, le choix repose sur 2 types de tissus synthétiques : l’acrylique et le polyester..

L’acrylique désigne la fibre synthétique produite à partir d’acrylonitrile. Sans entrer dans des détails techniques, on peut noter que les bons tissus acryliques sont teintés dans la masse (des pigments sont incorporés dans les fibres de façon à obtenir une coloration identique à celle d’un morceau de carotte, et non d’un radis !), ils sont de meilleure qualité que le polyester en termes de résistance de la couleur, propriétés anti-moisissures et propriétés respirantes.

Le polyester est fabriqué à partir de polyéthylène téréphtalate : le PET. Là encore, en bref, on peut dire que le polyester a des propriétés « mécaniques » supérieures à l'acrylique : il est plus résistant à l'abrasion, à la tension et aux à-coups. En revanche, sa couleur est moins résistante et il est moins respirant.

Nous avons utilisé le polyester teinté dans la masse pendant des années (c’est-à-dire des fibres colorées de façon à obtenir une coloration identique à celle d’un morceau de carotte). Il présentait de nombreuses qualités mais n’était pas parfait.

Puis, nous avons passé 3 ans à développer le tissu Weathertech de façon à allier différents besoins essentiels aux voiles extérieures modernes, à savoir :

  • Le respect de l'environnement
  • Les propriétés mécaniques
  • Le parfait équilibre entre imperméabilité et respirabilité
  • La résistance de la couleur et la résistance aux moisissures

Trouver ce parfait équilibre a nécessité de nombreux tests et études, mais nous avons par chance réussi à concevoir « notre » tissu grâce à un fabricant équipé de technologies de pointe.

Le tissu Weathertech a été créé sur base d’une découverte de l’un de nos compatriotes, Giulio Natta, dans les années 50. La fibre de polypropylène dérive de la polymérisation de l'éthylène et du propylène. La couleur est ajoutée aux polymères avant ou pendant la fusion, ce qui en fait une fibre teintée en masse par nature. La couleur est donc très résistante.
Ce procédé présente également d'autres avantages non négligeables : il est moins coûteux, produit moins de déchets et est 100% recyclable. Les fibres peuvent être réutilisées jusqu’à 10 fois ! Durant l’extrusion, nous ajoutons également la protection contre les rayons UV : Weathertech présente un indice UPF 50+. La couleur est fixée sur les fibres de façon très innovante pour atteindre la note de 7/8 après 1000 h d’exposition au soleil (test ISO 105B02).

 

Respect de l'environnement

Le terme UPCYCLING qualifie un processus de transformation de sous-produits et/ou déchets en nouveaux matériaux. Le polypropylène est la seule fibre UPCYCLED disponible pour la fabrication de tissus. Il s'agit en fait d'un sous-produit du raffinage du pétrole qui était jeté ou brûlé durant des années. Puis, un moyen de réutiliser ces déchets a été trouvé, ce qui a valu un prix Nobel à la personne en question.

Le traitement des fibres naturelles telles que la laine, le coton et le lin nécessite d’énormes quantités d’eau. La fabrication du polypropylène ne nécessite pas d’eau, et puisqu’elle résulte de déchets, cette fibre possède l’un des indices Higg les plus élevés en matière de durabilité et de faible production de CO².

Les produits chimiques PFC sont utilisés pour faciliter le nettoyage. Ces substances dénommées PFOA, PFOS, C8, C6, C4 sont composées d’atomes de carbone et de fluor. Elles sont persistantes et s’accumulent dans l’environnement. Il existe de plus en plus de preuves de la toxicité de ces substances. Nous avons tous des produits chimiques dans le corps, en raison de l'exposition aux meubles, tissus, vêtements. Malheureusement, on trouve ces substances partout, même les animaux sauvages et les paradis terrestres les plus reculés sont touchés. Nous n’utilisons aucune de ces substances dans nos tissus.

L’indice Higg a été créé par la Sustainable Appareal Coalition. Nous avons le devoir moral de prêter attention à l'indice Higg, qui compare l'impact environnemental des principaux matériaux utilisés pour l'habillement. Le groupe SAC est un consortium de plus de 60 fabricants de vêtements et de chaussures, fournisseurs, universités et organisations gouvernementales et non gouvernementales qui se sont réunis en 2011 dans le but de réduire les dommages environnementaux causés par l'industrie. Ensemble, ils représentent plus d'un tiers des revenus des secteurs de l’habillement et de la chaussure à travers le monde. Parmi ses membres figurent des marques telles que Nike, Patagonia, Coca Cola, Puma, Levi’s, New Balance, Hanes, H&M, VF, Columbia, Esprit et Adidas. Parmi les revendeurs figurent Walmart, J.C. Penney, LL Bean, Kohl’s, Nordstrom, REI et Target. Parmi les fournisseurs, on compte notamment DuPont, Li & Fung et WL Gore & Associates.

L'indice Higg prend en compte les effets de la consommation d'eau et d'énergie, la pollution locale, les émissions de carbone et des dizaines d'autres facteurs impliqués dans la confection de vêtements. L’objectif à long terme est de créer une étiquette qui indiquerait au consommateur la durabilité des différentes pièces entrant dans la confection du vêtement. « D’ici quelques années, le consommateur pourra saisir ou scanner le produit via son iPhone ou autre gadget électronique pour voir si le produit a été conçu de façon responsable », affirme Yvon Chouinard, fondateur de la marque Patagonia et membre fondateur du groupe SAC. Nous avons tous le devoir de prendre de meilleures décisions du début de la fabrication à l’achat. Plus le score est bas, moins le matériau aura d'impact sur l’environnement. Durable et facile à nettoyer, le tissu Weathertech est conçu de façon à offrir un long cycle de vie.

En élargissant le spectre au domaine de l'habillement et des tissus naturels, on constate que les matériaux les plus respectueux de l’environnement sont, du plus écologique au moins écologique : le latex de caoutchouc naturel, le cuir nourri à l’herbe, le polypropylène, la soie, le cuir nourri au maïs, le coton, le tissu de chanvre, le lin, le polyester, la ramie, l’acrylique, le jute, la laine, la viscose de bambou, le nylon et le spandex. Une fois encore, le polypropylène démontre ses qualités écologiques.

 

Les points forts du tissu Weathertech

weathertech maanta

Propriétés mécaniques

Le polypropylène, que l’on appelle également oléfine, présente d'excellentes propriétés mécaniques telles que la résistance à l'abrasion (+ de 10 000 cycles) ou la résistance à la traction (250 kg x 150 kg)

weathertech maanta echanceité

Colonne d'eau

L'imperméabilité se mesure à la résistance à la colonne d'eau, mais le mieux est l'ennemi du bien ! Il existe des tissus résistants à des colonnes d'eau de 10 000 ou 20 000 mm, ce qui signifie qu'ils peuvent recueillir la quantité correspondante d'eau sans qu'elle ne traverse le tissu. Mais avez-vous déjà vu un tissu retenant 10 mètres d'eau ? En toute honnêteté, nous préférons nous en passer, cela pourrait produire un effet « bombe à eau ».
Plus un tissu est résistant à la colonne d'eau, moins il est respirant. Il aura donc tendance à retenir la chaleur et l’humidité sous la voile et à provoquer de la condensation !

weathertech maanta

Imperméabilité et qualités respirantes

Le défi résidait dans le choix de la bonne colonne d’eau (500 mm, soit 50 cm d'eau avant que l’eau ne traverse le tissu), de façon à garantir de bonnes qualités respirantes et une microcirculation de l’air. L’humidité s’échappe ainsi vers le haut et l’on ressent davantage de fraîcheur sous la voile

weathertech maanta

Résistance de la couleur, résistance au vent, nettoyage

La résistance de la couleur du tissu Weathertech est prouvée par la note de 7/8 au test ISO105B02. La couleur reste uniforme après 1000 h d’exposition au soleil. Les taches sont faciles à nettoyer. La résistance aux taches et la durabilité constituent des avantages non négligeables, Weathertech résiste même à l’eau de Javel ! Le polypropylène ou oléfine qui compose notre tissu est par nature résistant à l’abrasion et aux moisissures puisqu’il n’absorbe pas l’eau. Les taches à base d’eau sont rapidement éliminées. Ce matériau est utilisé dans la confection de tissus automobiles et d’ameublement, pour les tapis, la confection de vêtements et de cordes.

 

Comment nettoyer le tissu Weathertech

Ce tissu présente quelques inconvénients. La fibre est produite à partir de résidus de pétrole, c'est pourquoi les taches d'huile sont difficiles à éliminer. Le tissu Weathertech peut se déchirer en cas de contact avec une source de chaleur supérieure à 200 degrés. Le repassage à l'aide d'un fer très chaud ou le passage au sèche-linge à une température élevée peut donc endommager la voile. Aucun risque ne se pose dans des conditions d'utilisation normales. Le Weathertech n'est pas indiqué en cas de nécessité de traitement ignifuge.

La plupart des taches peuvent être simplement retirées à l'eau et au détergent doux. En cas de besoin, l'eau de Javel peut être utilisée sur le tissu Weathertech. Privilégiez le séchage à l'air libre. En cas de séchage en machine, privilégiez le séchage à basse température. Le repassage du tissu est déconseillé. Ne pas nettoyer à sec, de nombreux produits de nettoyage à sec peuvent endommager les fibres.

Créez votre voile sur mesure avec le tissu Weathertech


Accept

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'Informations